Jueves, 15 Febrero 2018 00:00

Pour l'application du droit à l'hébergement

Escrito por 
Valora este artículo
(0 votos)

Signez cette pétition

« Toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique ou sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d'hébergement d'urgence.

Toute personne accueillie dans une structure d'hébergement d'urgence doit pouvoir y bénéficier d'un accompagnement personnalisé et y demeurer, dès lors qu'elle le souhaite, jusqu'à ce qu'une orientation lui soit proposée. Cette orientation est effectuée vers une structure d'hébergement stable ou de soins, ou vers un logement, adaptés à sa situation. » 

Article L345-2 ;2-3 du Code de l’Action Sociale et des Familles

 

Pourtant à Lyon aujourd’hui :

 

• Plus de 1500 personnes se retrouvent sans solution pour dormir chaque nuit.

• Il faut appeler le 115 tous les 15 jours pour demander un hébergement en "urgence". Il faut réactualiser sa demande d’hébergement à la Maison de la Veille Sociale tous les mois pour espérer une place un an après.

C’est le principe d’accès immédiat au dispositif d’hébergement qui n’est pas respecté.

 

• L’accueil inconditionnel devient conditionné à la détention d'un titre de séjour, à la pression extérieure (élus locaux, collectifs de parents d'élèves, soutiens, etc. citoyens) et à l’évaluation de l’état de santé des personnes évalué par les travailleurs sociaux !

C’est le principe d’accès inconditionnel à l’hébergement qui est bafoué.

 

• Faire valoir son droit immédiat à l'hébergement (recours devant le tribunal administratif) face à l’Etat entraine le risque pour les personnes d'être "punies" pour les années à venir.

• Comme chaque année et pire encore, des centaines de personnes seront jetées à la rue à la fin du mois de mars.

Ce sont les lois de la République qui sont piétinées

Lire la suite

 

 

Henry Molano

Email Esta dirección de correo electrónico está siendo protegida contra los robots de spam. Necesita tener JavaScript habilitado para poder verlo.

Medios

Inicia sesión para enviar comentarios