samedi, 21 mars 2015 00:00

Journée internationale de la francophonie

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Francophonie : « Jeunesse, environnement et climat », thème de la Journée internationale

Comme chaque année, la communauté internationale célèbre le 20 mars la Journée internationale de la Francophonie. Cette année la Journée a pour thème : « Jeunesse, environnement et climat ».

Pour l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), il ne s'agit pas seulement de se préoccuper du rayonnement de la culture de langue française. Les priorités sont nombreuses comme le développement d’un espace économique francophone ou le renforcement du rôle politique de l'organisation, comme l'a indiqué la Secrétaire générale de l'OIF, au micro de la Radio des Nations Unies.

Dans le message adressé à l'occasion de la Journée internationale, Michaëlle Jean invite les millions de Francophones et Francophiles présents sur les cinq continents à savourer la chance et la responsabilité d'avoir la langue française en partage. Elle invite chacune et chacun à en tirer davantage de force, de créativité et de détermination.

La Secrétaire générale souligne qu'à l'occasion de la Journée du 20 mars, la Francophonie ne célèbre pas seulement le partage d'une langue, mais aussi les missions, les valeurs et les revendications dont nous avons investi cette langue, année après année,

Michaëlle Jean insiste également pour dire non, en paroles et en actions, à l'inacceptable et à l'intolérable, au nom de la dignité de la personne humaine, de la liberté, de l'égalité. Elle souligne aussi la conviction véhiculé par la Francophonie selon laquelle rien ne peut se construire dans la violence, que rien ne peut se construire dans le rejet ou la haine de l'autre, que rien ne peut se construire dans l'indifférence ou l'égoïsme, que rien ne peut se construire sans l'engagement de toutes les citoyennes et tous les citoyens, sans l'engagement des entrepreneurs, des créateurs, des organisations de la société civile, sans la participation effective, aussi, de la jeunesse, et de cette moitié de l'humanité que constituent les femmes.

La Secrétaire général invite, à l'occasion de cette Journée internationale les citoyens du monde à former dans leurs esprits et dans leurs coeurs, une immense chaîne humaine de solidarité, de fraternité, de mobilisation à travers tous les continents.

 

Journée de la langue maternelle: Les langues ça compte!

2015 marque le 15e anniversaire de la Journée internationale de la langue maternelle–c'est également une année charnière pour la communauté internationale, car elle correspond à l'échéance des Objectifs du Millénaire pour le développement,alors que les pays sont appelés à définir un nouvel agenda mondial pour le développement durable.

Le programme de développement pour l'après-2015 doit avoir comme priorité de faire avancer l'éducation de qualité pour tous –élargir l'accès, assurer l'égalité et l'inclusion, et promouvoir l'éducation à la citoyenneté mondiale et au développement durable. Le fait de dispenser l'éducation dans la langue maternelle est essentiel pour atteindre ces objectifs, pour faciliter l'apprentissage et pour soutenir l'acquisition des aptitudes à la lecture, à l'écriture et au calcul. Pour progresser dans ces domaines, il faut davantage mettre l'accent sur la formation des enseignants, la révision des programmes d'enseignement et la mise en place d'environnements d'apprentissage adéquats.

Les présentations et les discussions prévues à l’occasion de la Journée internationale de la langue maternelle 2015 chercheront à démontrer qu'un enseignement de qualité des langues (et l’enseignement multilingue, en particulier) est un moyen efficace d’assurer l’inclusion dans et par l’éducation, et de favoriser l'émergence de citoyens du monde. S'il est dispensé de manière appropriée, cet enseignement peut doter les apprenants des compétences linguistiques dont ils ont besoin pour contribuer de manière proactive à leur société, en créant un monde plus pacifique, inclusif et durable. L’enseignement des langues offre également un cadre pour la transmission de valeurs et de connaissances qui renforcent le sentiment d’appartenance aux communautés locales ainsi qu'à la communauté mondiale, point de départ de l’engagement civique.

 

Nathalie Henquinet

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Media

Connectez-vous pour commenter