AELA.online

L’intelligence sociale en danger

Escrito por
Valora este artículo
(0 votos)

 

 

Le titre et le sous-titre de cet ouvrage en annoncent, de façon chronologique, la structure : Michel Chauvière expose tout d’abord ce qu’est « l’intelligence sociale » et analyse en quoi elle est aujourd’hui en danger ; puis, en conclusion, il émet des propositions.

La clé de voûte de cette analyse est la conception du « social » comme système institué. L’auteur se fonde sur une solide culture historique et politique. Selon lui, le social n’est pas le simple agencement de dispositifs, ni même un héritage de quelques politiques publiques. Le social est une émanation, ou plutôt est constitutif de l’État-Providence. Or, « l’État-Providence n’est pas seulement redistribution, mais aussi civilisation » (p. 30).

Pour comprendre cette « intelligence sociale », c’est-à-dire ce système cohérent, construit progressivement et collectivement et qui sert de soubassement au vivre-ensemble, il est donc nécessaire d’adopter un regard d’historien :

 

« On ne peut pas se contenter de commenter l’action collective en train de se faire. Il faut aussi revenir aux questions structurelles, sans oublier les négativités à l’œuvre en toute chose. L’analyse dialectique a un boulevard devant elle. Pour alimenter cette exigence analytique, il redevient nécessaire et même urgent de se tourner résolument vers l’histoire, notre patrimoine commun. En général, les gestionnaires n’aiment pas l’histoire et préfèrent raisonner en temps réel et en termes binaires : un problème/une réponse (maltraitance/bientraitance, etc.). C’est pourtant de ce côté qu’il faut continuer à se ressourcer. » (p. 17).

 

L’intelligence sociale en danger. Chemins de résistance et propositions, Michel Chauvière, Paris, La Découverte, 272 p., 2011

Recherches familiales. 2013/1 (n° 10) : 222 Pages. DOI : 10.3917/rf.010.0203 Éditeur : Union nationale des associations familiales (UNAF)

> Lire extrait de livre

 

AELA

.

Esta dirección de correo electrónico está siendo protegida contra los robots de spam. Necesita tener JavaScript habilitado para poder verlo.

Artículos relacionados (por etiqueta)

  • Mortes à la rue en 2014

    Au moins 480 personnes sont mortes à la rue en 2014

    « Vivre à la rue, on en crève ». Ce mardi, le collectif des Morts de la rue, a rendu hommage aux 480 SDF décédés en France en 2014.

  • Le département, acteur de l'action sociale
  • Pour l'application du droit à l'hébergement

    « Toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique ou sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d'hébergement d'urgence.

    Toute personne accueillie dans une structure d'hébergement d'urgence doit pouvoir y bénéficier d'un accompagnement personnalisé et y demeurer, dès lors qu'elle le souhaite, jusqu'à ce qu'une orientation lui soit proposée. Cette orientation est effectuée vers une structure d'hébergement stable ou de soins, ou vers un logement, adaptés à sa situation. » 

    Article L345-2 ;2-3 du Code de l’Action Sociale et des Familles..

  • Démocratie participative

    Par Samuel Azoulay. Démocratie participative : de nouveaux outils qui rapprochent gouvernements et citoyens.

    Les budgets participatifs, qui associent directement les citoyens aux choix politiques, ont le vent en poupe..

  • Licences pro dans l'économie sociale et solidaire

    Agnès Morel-  Quelles licences pro pour travailler dans l'économie sociale et solidaire ?

    Gestionnaire dans l'associatif, voici le type de poste à responsabilités auquel mènent différentes licences pro dans le secteur de l'économie sociale et solidaire..

Medios

Inicia sesión para enviar comentarios