jeudi, 13 novembre 2014 00:00

L’intelligence sociale en danger

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

 

 

Le titre et le sous-titre de cet ouvrage en annoncent, de façon chronologique, la structure : Michel Chauvière expose tout d’abord ce qu’est « l’intelligence sociale » et analyse en quoi elle est aujourd’hui en danger ; puis, en conclusion, il émet des propositions.

La clé de voûte de cette analyse est la conception du « social » comme système institué. L’auteur se fonde sur une solide culture historique et politique. Selon lui, le social n’est pas le simple agencement de dispositifs, ni même un héritage de quelques politiques publiques. Le social est une émanation, ou plutôt est constitutif de l’État-Providence. Or, « l’État-Providence n’est pas seulement redistribution, mais aussi civilisation » (p. 30).

Pour comprendre cette « intelligence sociale », c’est-à-dire ce système cohérent, construit progressivement et collectivement et qui sert de soubassement au vivre-ensemble, il est donc nécessaire d’adopter un regard d’historien :

 

« On ne peut pas se contenter de commenter l’action collective en train de se faire. Il faut aussi revenir aux questions structurelles, sans oublier les négativités à l’œuvre en toute chose. L’analyse dialectique a un boulevard devant elle. Pour alimenter cette exigence analytique, il redevient nécessaire et même urgent de se tourner résolument vers l’histoire, notre patrimoine commun. En général, les gestionnaires n’aiment pas l’histoire et préfèrent raisonner en temps réel et en termes binaires : un problème/une réponse (maltraitance/bientraitance, etc.). C’est pourtant de ce côté qu’il faut continuer à se ressourcer. » (p. 17).

 

L’intelligence sociale en danger. Chemins de résistance et propositions, Michel Chauvière, Paris, La Découverte, 272 p., 2011

Recherches familiales. 2013/1 (n° 10) : 222 Pages. DOI : 10.3917/rf.010.0203 Éditeur : Union nationale des associations familiales (UNAF)

> Lire extrait de livre

 

Serge G Laurens

.

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Media

Connectez-vous pour commenter